Home » LES HPV : très répandus, souvent sous-estimés
Close Mobile Navigation

La connaissance, c’est le pouvoir.
Et vous avez le pouvoir de mieux vous protéger contre certains cancers et maladies liées à l’HPV.

Protégez-vous et vos proches en vous faisant dépister. Faites connaître la prévention de l’HPV et les avantages des contrôles pour responsabiliser votre entourage et créer un monde plus sûr.

HPV = papillomavirus humain


Environ 80% des femmes sont un jour confrontées à une infection par l’HPV1

Saviez-vous que chaque année en Belgique, environ

    8000 femmes sont confrontées au diagnostic de lésions précancéreuses du col de l’utérus3

    9450 femmes sont atteintes de verrues génitales causées par des HPV2

    700 femmes3 sont diagnostiquées d’un cancer du col de l’utérus, 143 d’entre elles en meurent4

◉    8216 femmes5 doivent subir une conisation en raison d’une atteinte du col de l’utérus par des HPV.


Mais aussi que…

Plus de 99% des cas de cancer du col de l’utérus sont causés par des HPV6.

Dans quasi 90%6 des cas, l’infection par l’HPV passe inaperçue. Mais pour certains types de virus, elle peut causer des maladies allant de gênantes (verrues génitales) à graves (cancers).


Il n’existe aucun traitement contre les infections à l’HPV, mais elles peuvent être
en grande partie prévenues grâce à la vaccination.


9 secondes

Êtes-vous à risque? Faites ce test rapide et parlez-en à votre médecin.

Vous avez un rôle important à jouer dans la gestion de votre santé. Complétez la checklist et utilisez-la comme base de discussion avec votre médecin traitant ou gynécologue.

Vous n’êtes pas la seule à vous poser des questions. Trouvez les réponses qui vous permettront d’avancer sereinement.

Toute question est légitime et mérite d’être posée. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à en discuter directement avec des professionnels de santé.


Existe-t-il des dépistages précoces des cancers dus aux HPV ?

Il n’existe actuellement qu’un examen de dépistage du cancer du col de l’utérus, mais aucun dépistage pour d’autres types de cancers dus aux HPV. Ces derniers ne sont souvent dépistés que lorsqu’ils occasionnent des problèmes de santé.

Existe-t-il un remède contre l’HPV ?

Malheureusement non. Mais vous avez différentes possibilités de vous protéger. Outre les rapports protégés, la vaccination contre l’HPV peut offrir une meilleure protection, pour vous et votre partenaire, contre les maladies liées aux HPV (cancers col de l’utérus, du vagin, de la vulve ou de l’anus).

Si je suis une femme déjà vaccinée contre l’HPV, dois-je quand même passer des frottis régulièrement ?

OUI, il existe différents vaccins contre l’HPV qui offrent une meilleure protection contre un maximum de 9 souches de l’HPV. Mais après la vaccination, des frottis tous les 3 ans, devraient faire partie de votre programme de santé, car ils constituent le meilleur moyen de détecter précocement des cellules cervicales anormales et de les traiter avant qu’elles ne se transforment en cancer du col de l’utérus6.

J’ai eu une lésion au col de l’utérus et j’ai été soignée. Puis-je contracter à nouveau une infection ? Que puis-je faire pour éviter cela ?

Toutes les femmes sexuellement actives courent un risque d’infection par l’HPV tout au long de leur vie. Les femmes qui ont déjà été traitées pour une lésion due à l’HPV risquent de développer une nouvelle lésion. La vaccination peut aider à prévenir d’autres infections à l’HPV7. Parlez-en avec votre médecin.

En tant qu’adulte de plus de 18 ans, suis-je trop âgée pour me faire vacciner ?

Le vaccin contre les HPV peut encore offrir une meilleure protection à l’âge adulte contre les principaux types d’HPV. Car le plus souvent, on n’est contaminé que par un seul des nombreux types d’HPV. Et même si vous êtes déjà atteinte d’une infection à l’HPV, la vaccination peut offrir une meilleure protection contre tous les autres types d’HPV couverts par le vaccin

Pourquoi devrais-je me faire vacciner si je n’ai qu’un seul partenaire sexuel ?

Vous pouvez être à risque même si vous n’avez qu’un seul partenaire sexuel, car votre partenaire a peut-être eu d’autres partenaires dans le passé. La vaccination contre l’HPV peut offrir une meilleure protection en cas de changement de partenaire sexuel un jour.

Où peut-on se faire vacciner ?

C’est facile. Votre Médecin Généraliste ou Gynécologue peut vous aider pour toutes vos questions concernant la vaccination.

Vaccination en cas de frottis positif ?

Un état précancéreux du col de l’utérus peut être décelé lors du contrôle gynécologique régulier. Pour les modifications cellulaires à partir d’un certain stade, les médecins recommandent en général l’ablation de la région affectée. Les femmes peuvent bénéficier d’une vaccination contre les HPV après un tel traitement. La vaccination ne saurait cependant remplacer le contrôle gynécologique régulier, à tout âge, et ce, pour plusieurs raisons, la principale étant que seuls ces examens préventifs permettent de déceler assez tôt les états précancéreux du col de l’utérus. Un dépistage régulier peut certainement sauver des vies !7



Pour commencer à agir, il est important de connaître l’HPV. Téléchargez notre brochure pour en savoir plus.


Références

  1. Weaver BA. Epidemiology and Natural History of Genital Human Papillomavirus Infection. J Am Osteopath Assoc. 2006;106:S2–8. ​
  2. Hartwig S. et al. Estimation of the epidemiological burden of HPV-related anogenital cancers, precancerous lesions, and genital warts in women and men in Europe: potential additional benefi t of a nine-valent second generation HPV vaccine compared to first generation HPV vaccines. Papillomavirus Res. 2015;1:90–100 (Annex 3).​
  3. Hartwig S. et al. Estimation of the overall burden of cancers, precancerous lesions, and genital warts attributable to 9-valent HPV vaccine types in women and men in Europe. Infect Agent Cancer. 2017;12:19 (Annex 1&2).​
  4. https://statbel.fgov.be/nl/nieuws/tumoren-zijn-de-belangrijkste-doodsoorzaak-belgie-2019. Last access: 11/2023.
  5. INAMI: Variations de pratiques médicales. Rapport Col de l’utérus, conisations.​ RAPPORT-FR-Col_de_luterus_2022.pdf (Belgiquenbonne sante.be). Last access: 11/2023
  6. Conseil Supérieur de la Santé. Vaccination contre les infections causées par le papillomavirus humain. Bruxelles : CSS; 2017. Avis n° 9181.  ​
  7. Tjalma W. AA. et al. If prophylactic HPV vaccination is considered in a woman with CIN2+, what is the value and should it be given before or after the surgical treatment? Eur Journ Obst & Gyn & Reproduct Biology. 2022;98–101.

BE-NON-02080 | Date of last revision: 02/2024



Ce site web est destiné à vous informer sur les papillomavirus humains. Pour plus d’informations, parlez-en avec votre médecin ou pharmacien.

© MSD Belgium SRL
Boulevard du Souverain 25
B-1170 Bruxelles
© Copyright 2023, all rights reserved

BE-NON-01400.
Date of last revision: 05/2023.