Home » La Vaccination
Close Mobile Navigation

Je veux me faire vacciner,
comment faire ?


Pour les filles

Pour les garçons

Certains cancers et verrues génitales liés à l’HPV touchent les filles mais aussi les garçons. Les recommandations du Conseil Supérieur de la Santé insistent sur la nécessité de vacciner les deux sexes.1

En Fédération Wallonie-Bruxelles (FW-B), il existe 3 manières pour vacciner les filles et les garçons:8

  • les élèves de 1ère différenciée ou de 2ième secondaire (indépendamment de l’âge)
  • les adolescents de 13-14 ans inclus
  • les adolescents nés à partir de 2006 (cohortes ciblées par le programme de vaccination de la FW-B) (schéma en 2 doses selon recommandation du CSS avis 9606)

Certaines mutuelles proposent une indemnisation annuelle pour la vaccination. Renseignez-vous !


Il existe actuellement 2 vaccins qui se différencient par leur « valence », c’est-à-dire le nombre de types différents d’HPV contre lesquels ils protègent



Ces vaccins contre l’HPV sont administrés, en fonction de l’âge au moment de la première dose, en 2 ou 3 injections dans la partie supérieure du bras. Le vaccin 9-valent protège jusqu’à 90% contre les verrues génitales.


La vaccination contre l’HPV est généralement bien tolérée, seuls une légère douleur et une irritation au site d’injection et des maux de tête durant quelques jours sont parfois rapportés. Il convient néanmoins de lire la notice du vaccin choisi pour toute éventuelle contre-indication ou effet indésirable.


Consultez votre médecin ou votre pharmacien pour en savoir plus sur l’HPV et la vaccination.


* Consultez le prix des vaccins HPV via le lien suivant : https://www.cbip.be/fr/chapters/13?frag=11460&trade_family=32961


ADN = Acide désoxyribonucléique, une macromolécule biologique qui contient toute l’information génétique.

HPV = Papillomavirus Humain

IST = infections sexuellement transmissibles

Références :

1. Conseil Supérieur de la Santé. Vaccination contre les infections causées par le papillomavirus humain. Bruxelles : CSS; 2017. Avis n° 9181.

2. Weaver BA. Epidemiology and Natural History of Genital Human Papillomavirus Infection. J Am Osteopath Assoc. 2006;106 (3 suppl 1) :S2–8.

3. Markowitz LE. et al. Human papillomavirus vaccination: recommendations of the Advisory Committee on Immunization Practices (ACIP). MMWR Recomm Rep 2014;63(RR-05):1-30.

4. Hartwig S. et al. Estimation of the overall burden of cancers, precancerous lesions, and genital warts attributable to 9-valent HPV vaccine types in women and men in Europe. Infect Agent Cancer. 2017;12 :19 (Annex 1).

5. Hartwig S. et al. Estimation of the epidemiological burden of HPV-related anogenital cancers, precancerous lesions, and genital warts in women and men in Europe : potential additional benefit of a nine-valent second generation HPV vaccine compared to first generation HPV vaccines. Papillomavirus Res. 2015;1 :90–100 (Annex 3).

6. de Sanjosé S. et al. The natural history of human papillomavirus infection. Best Pract Res Clin Obstet Gynaecol. 2018;47:2-13.

7. Domus Medica.Cervixkankerscreening – data on file.

8. Fédération Wallonie-Bruxelles :https://www.ccref.org/e-vax/cadre_utilisation_des_vaccins_du%20programme_de_la_FWB_ sept2021.pdf. Last access : 08/2022.




Ce site web est destiné à vous informer sur les papillomavirus humains. Pour plus d’informations, parlez-en avec votre médecin ou pharmacien.

© MSD Belgium SRL
Clos du Lynx, 5
1200 Bruxelles
© Copyright 2022, all rights reserved

BE-NON-01400
Date of last revision: 08/2022